/ Peche durable / Le MSC, partenaire de la Fondation GoodPlanet pour « Choisir c’est agir »

Le MSC, partenaire de la Fondation GoodPlanet pour « Choisir c’est agir »

290x290-choisir-cest-agir
Marine Stewardship Council de septembre 26, 2014 - 11:17 dans Peche durable
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Contact us

Header-blog-choisir-cest-agir

Thierry_2

À l’occasion de la Journée mondiale de la Mer qui a lieu le 30 septembre, la Fondation GoodPlanet s’engage durablement en faveur de la consommation responsable et positive à travers l’opération « Choisir c’est agir ». Soutenue par le groupe Casino, cette campagne sera déployée dans près de 2000 magasins du 25 septembre au 3 octobre. À l’occasion  Thierry Touchais, directeur général de la fondation GoodPlanet nous en dit plus sur cette opération.

Pouvez-vous nous présenter l’opération «Choisir, c’est agir»?

« Choisir, c’est agir » est une campagne annuelle d’information qui associe les compétences d’une fondation d’utilité publique et d’un acteur de la grande distribution, pour des achats respectueux de l’environnement, qui sont meilleurs pour les consommateurs mais aussi pour les hommes et les femmes qui les produisent et les fabriquent. Le principe de base est : La Fondation GoodPlanet vous informe, Casino vous donne le choix.

Cette campagne se déroule dans les magasins de l’enseigne Casino.

Quel est le rôle de la fondation GoodPlanet dans ce type d’opération ?

Fondation-Good-planet-logo

La Fondation GoodPlanet est dans son rôle de sensibilisation et d’information du grand public, car consommer est un acte responsable. Les informations incitent le consommateur à repenser sa manière de consommer sans pour autant lui imposer un mode de consommation.

La Fondation s’associe avec des acteurs institutionnels et associatifs pour fournir des données pertinentes dans les divers domaines de la consommation, et pointer des indicateurs de référence tels les labels de la consommation responsable, par exemple MSC.

A chacun d’entre nous de modifier nos comportements en conséquence.

Pouvez-vous nous parler de l’engagement de la fondation GoodPlanet pour la pêche durable ?

Le programme Océan a notamment permis de réaliser différents supports de sensibilisation, comme le livre L’Homme et la Mer ou l’exposition Planète Océan. Tout au long de l’année, la Fondation GoodPlanet organise des événements de sensibilisation ouverts à tous. En 2013, le Programme Océan s’est enrichi d’un nouveau volet d’action avec, entre autres, la mise en place de projets de restauration et de préservation du littoral en Indonésie dans le cadre du programme Time for the Planet. Et parce que préserver les océans c’est aussi consommer responsable, un guide et une application mobile ont été développés, en partenariat avec SeaWeb.

YAB_PMC-choisir-cest-agir

© Yann Arthus-Bertrand / Pêcheur sur le Lac Léman

Si vous aviez 2 ou 3 conseils simples à donner au consommateur pour faire le bon choix en produits de la mer, ce serait …

Il s’agit tout simplement de se renseigner sur les espèces avant de faire son choix, d’exiger une information claire chez son poissonnier, au restaurant ou sur l’étiquetage des produits préparés, et de ne pas consommer les produits de la mer ne répondant pas aux critères de gestion des stocks, de zones de pêche et de méthodes de pêche durables. L’application gratuite « Planet Ocean » guide le consommateur dans ces choix.

Selon vous, quel est le plus difficile pour le consommateur : choisir ou agir ?

Acte responsableLe premier pas à franchir pour le consommateur est de s’informer, et donc d’identifier des sources et références objectives et fiables ; elles sont nombreuses. A partir de ces informations, le consommateur est en mesure de faire une analyse selon ses critères personnels de priorités, pour aboutir à sa décision et à son choix de manière essentiellement rationnelle.

Et c’est alors que se situe le nœud du problème : les facteurs émotionnels, le poids des habitudes, l’angoisse du changement, la pression du marketing de marques, les aspects financiers … sont autant d’éléments comportementaux qui entrent en jeu et qui peuvent biaiser l’action ou l’inaction finale.

Je pense donc que l’action pour le changement est le pas le plus difficile à franchir. Mais après quelques essais couronnés de succès, le consommateur s’aperçoit très vite qu’il n’a pas pour autant perdu de confort de vie. Cela l’encourage à poursuivre sa démarche, voire à convaincre et entraîner son entourage dans sa dynamique.

***Je-participe-mouillezvous

Pour soutenir la campagne « Choisir, c’est agir » et valoriser son partenariat, le MSC propose à la communauté des consommateurs un rendez-vous digital via le concours photos : « Mouillez-vous pour la préservation des océans ! Le principe ? Montrez-nous que vous aussi, vous êtes prêts à vous mouiller pour la sauvegarde des ressources marines. Comment ? En nous envoyant vos plus beaux clichés !

Marine Stewardship Council

Marine Stewardship Council

Le MSC face aux risques de la surpêche, le MSC s’engage pour la préservation des espèces et de l’habitat marins grâce à un label exigeant qui permet aux consommateurs de faire le choix de la pêche durable. Avec la certification MSC et le label bleu, l’organisation agit avec ses partenaires pour un juste équilibre entre exploitation économique des produits de la mer et préservation des ressources et de l’environnement, pour aujourd’hui comme pour demain.
Marine Stewardship Council

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE
Évaluez cet article

Envoyez-nous un message ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons