/ Peche durable / La Labellisation MSC – un atout pour les pêcheurs de Hareng

La Labellisation MSC – un atout pour les pêcheurs de Hareng

50
Marine Stewardship Council de mai 3, 2016 - 10:00 dans Peche durable
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Contact us

En avril 2015, la pêcherie de hareng de Manche Est et de Mer du Nord, portée par l’organisation de producteurs FROM Nord, a obtenu la certification
MSC. Nous avons rencontré Thierry Missonnier, directeur du FROM Nord qui nous en dit plus sur la durabilité de cette espèce emblématique et l’engagement des pêcheu

Quel est le rôle d’une organisation de producteurs telle que le FROM Nord ?

Thierry Missonnier, directeur du FROM Nord

Thierry Missonnier, directeur du FROM Nord

Le FROM Nord est une organisation de producteurs regroupant 200 navires, de la pêche hauturière (France Pélagique, la Compagnie des pêches Saint-Malo et Euronor) à la pêche artisanale. C’est la première organisation française de producteurs en tonnage avec un peu plus de 100 000 tonnes pêchés par leurs adhérents tous les ans. La compétence géographique de l’OP s’étend de Dunkerque à Hendaye. La grande diversité des flottilles adhérentes à l’OP se traduit par une répartition géographique étendue de l’activité: du Golfe de Gascogne au sud, à la Mer de Barents au nord, et sur tout le plateau continental. Nous gérons les quotas de pêche attribués et contrôlons qu’ils sont respectés par nos adhérents. Aujourd’hui, le FROM Nord gère 98% du quota national de hareng ou encore 90% du quota national de lieu noir. Notre rôle est également de valoriser les produits de la mer de nos adhérents notamment à travers des démarches de qualité ou environnementales comme la certification MSC.

Que représente la pêche au hareng  pour la région ?

Historiquement, le hareng est une espèce emblématique dans tous les ports d’Europe du Nord qui ont prospéré de cette espèce. C’est un poisson migrateur, qui à certaines saisons, passe à proximité de notre région. A Boulogne-sur-Mer une bonne partie de la flotte de pêche hauturière travaillait autrefois sur le hareng, et il existait toute une activité industrielle autour de cette espèce, des saleurs saurisseurs aux conserveries. Dans les années 1980, il y a eu des inquiétudes sur les stocks, qui ont donné lieu à un moratoire total imposé par la Commission Européenne, provoquant un arrêt brutal de cette pêche. Ce moratoire a engendré la disparition d’armements, amené à la reconversion de certaines pêcheries ou encore à la disparition d’une partie de l’industrie. Quand la pêche au hareng a été de nouveau autorisée, une bonne partie des conserveurs étaient partis. Nous avons gardé quelques saleurs saurisseurs mais très peu par rapport au nombre initial. Avec le temps, des pêcheurs artisans se sont remis à pêcher le hareng, cette espèce étant très demandée. Aujourd’hui, le marché le plus important est en Europe du Nord et en Allemagne ; en France il redémarre.

Pourquoi les pêcheurs de hareng se sont-ils engagés dans le programme MSC ?

Le label MSC permet à la fois de valoriser mais aussi de faire connaitre les pratiques durables des pêcheurs auprès des professionnels et des consommateurs. La pêche au hareng se fait au chalut pélagique. Cette technique permet une capture dans la colonne d’eau, sans toucher le fond, tout en ciblant les poissons et limitant les prises accessoires.

Quels sont pour vous les bénéfices environnementaux, commerciaux et sociaux de la certification MSC ?

Les avantages de la certification sont nombreux pour les pêcheries. Grâce à la labellisation, les pêcheries peuvent connaitre l’état des stocks qu’ils exploitent. En Manche Est et Mer du Nord, nous avons également l’IFREMER qui fait une évaluation annuelle pour vérifier que les stocks de hareng sont en bon état. Le label MSC permet d’accéder à de nouveaux marchés qui peuvent être difficiles d’accès sans certification, comme l’Europe du Nord. Il permet également d’encourager les pêcheries à développer de bonnes pratiques de pêche et de continuer à s’améliorer. Car, à tout moment, elles peuvent perdre cette certification si elles ne s’adaptent pas aux évolutions des normes ou encore de la ressource.

Le grand public est-il sensible à vos engagements pour la pêche durable ?

Les pêcheurs de hareng adhérents au FROM Nord ont obtenu la certification en avril 2015, nous n’avons donc pas encore pu valoriser le hareng labellisé MSC sur les foires organisées chaque année en octobre et novembre. Mais avec le contexte actuel et l’état mondial des stocks halieutiques, la certification MSC rassure les consommateurs et ne peut être que bénéfique pour l’image des pêcheries.

Marine Stewardship Council

Marine Stewardship Council

Le MSC face aux risques de la surpêche, le MSC s’engage pour la préservation des espèces et de l’habitat marins grâce à un label exigeant qui permet aux consommateurs de faire le choix de la pêche durable. Avec la certification MSC et le label bleu, l’organisation agit avec ses partenaires pour un juste équilibre entre exploitation économique des produits de la mer et préservation des ressources et de l’environnement, pour aujourd’hui comme pour demain.
Marine Stewardship Council

Les derniers articles par Marine Stewardship Council (tout voir)

0 AJOUTER UN COMMENTAIRE
Évaluez cet article

Envoyez-nous un message ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons